Notre discours de présentation, comme si vous y étiez…

Bonsoir… Tout d’abord merci à Delphine, merci au Cinéma d’ici et d’ailleurs d’accueillir un de nos clips en première partie du programme de ce soir. Je suis Christiane Lavanoux, l’auteur et le producteur du clip NOUS lequel fait suite au clip JE. Deux univers différents dont l’un est le prolongement de l’autre. Je vous présente Maeva Jillson dont je connais l’expérience musicale, les créations très diversifiées, la richesse de ses registres de voix, aussi notre partenariat était-il inévitable. Maeva Jillson nous offre ses talents de compositeur et d’interprète dans les deux clips. Dans le clip que nous vous présentons ce soir, vous allez entendre de la musique funk, j’ai choisi le funk pour son rythme contagieux, sa mélodie dansante et aussi parce qu’il est, à l’origine, vecteur de sens, de textes, de mots qui disent beaucoup. En effet, le voyage du MOI au NOUS est un voyage essentiel en cela qu’il nous maintient nous-même et la société en bonne santé.


Maeva Jillson est le compositeur de la chanson NOUS. Patrice Prudent en est l’arrangeur. Cody Briand et Maeva sont les 2 voix lead dans le clip.

Nous nous sommes entourées d’artistes reconnus pour leurs talents, leur ouverture, leur humanité je pense au duo Simanë et Kito, à Marie-Alice Gueleme, Ines Talleux, Larry Martin, Tommy Raguin.

Le clip NOUS a été filmé en un plan séquence de 3’15. Cela signifie que le réalisateur Thomas Boucher a créé une bulle musicale, un monde en soi où tout s’enchaîne dans un timing parfaitement réglé sans avoir recours aux montages post film.

Quel mode plus parfait pour incarner cette cohésion du NOUS ? Cette richesse croisée de la diversité du NOUS ? Cette intelligence du NOUS ? En effet, le NOUS est une mise en lien de divers JE où chaque JE est porteur d’un talent qu’il met au service du NOUS quand il se dépasse. Pour cela, chaque JE est d’abord amené à découvrir son talent.  Et cela passe par le chemin du MOI. Tout un univers tourné vers l’intériorité et l’ancrage. L’univers du NOUS est autre, il est tourné vers l’extérieur et porté par des élans positifs. Il est au final, la fin d’un parcours « initiatique » qui nous révèle à nous-même… Les paroles de la chanson, les effets de voix comme les voix interverties, le jeu des avant-plans et des arrière-plans, les ambiances lumineuses inversées, le lavage de vitre évocateur de la mise à nu… autant d’indices des deux univers évoqués et que nous vous laissons découvrir…

Merci à Delphine, merci au Cinéma d’ici et d’ailleurs, merci à chacun de vous d’accueillir notre clip et d’en prolonger les échos.

Longue vie au 7è Art, qu’il continue de jouer son rôle inspirant d’ouverture ! Merci et belle soirée de découverte à chacun avec un autre voyage du MOI au NOUS qu’est le long métrage Lara Jenkins du réalisateur Jan-Ole Gerster.