Le Mal mondialisé n’épargne pas ses forces
Libre l’es-tu mon frère de penser et d’agir
Sans te faire bannir des lieux de liberté
Qui ne veulent consentir à te laisser entrer
Si tu ne sacrifies aux insectes d’acier
Le Mal mondialisé n’épargne pas ses forces
Utopique fabrique de baguettes magiques
Il traque tes pensées tes envies tes désirs
Mon frère il est tapis les plus faibles se couchent
Sous les fourches caudines des lois illégitimes
Le Mal mondialisé n’épargne pas ses forces
Chiens de garde à l’affût titillent ton espoir
Imposteurs arnaqueurs prétendent te tester
Pour mieux te soulager et même prévenir
Leurs discours répétés à l’envi te font peur
N’écoute pas mon frère ces oiseaux de malheur
Le Mal mondialisé n’épargne pas ses forces (ter)

AnnA KRôNIK (texte et voix), Christiane Lavanoux (voix)
Lien à la vidéo